UNE BELLE PEAU AU NATUREL 

  Je fais 2 m² de surface, je pèse 4 kg, je représente 16% du poids corporel et je suis composée de 300 millions de cellules !Qui suis-je ?!   

 

La peau !

 

Cet article est consacré à cet organe primordial, qui sert de barrière naturelle aux agents étrangers, mais également de miroir quant à notre état de santé.

Avoir une belle peau ne consiste pas seulement à appliquer de la crème ! Et comprendre comment en prendre soin peut avoir des conséquences positives à bien des égarts sur notre santé.

 

Des règles d’hygiène simples

 Avoir une belle peau ne veut pas forcément dire faire des choses compliquées.

Pour commencer, appliquer des règles d’hygiène simples peuvent remédier aux petits boutons et rougeurs.

A savoir que le stress est souvent en lien avec l’état de la peau...

 

Voici quelques règles simples à mettre en place en premier lieu :

 

- S’assurer de dormir suffisamment 

- Éviter le tabac et l’alcool qui vont encrasser l’organisme et solliciter le foie.

- On s’intéressera à la qualité nutritionnelle de son alimentation. De nombreuses carences sont en lien direct avec les maux de la peau.

- S’oxygéner, faire de l’exercice, être en mouvement pour permettre la régénération des cellules et donc des organes.

- Profiter du soleil, de manière raisonnée...

- S’hydrater : n’oublions pas que notre corps est composé de 70% d’eau !

 

La peau, un émonctoire double emploi

Emonctoires

En naturopathie, la peau est un des cinq émonctoires de l’organisme, avec le foie, les intestins, les reins et les poumons. Un émonctoire est un organe d’élimination. La peau est donc une porte de sortie des déchets et toxines du corps. Pour cela, elle est constituée de deux glandes :

- Les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur

- Les glandes sébacées qui sécrètent le sébum

Les glandes sudoripares sont chargées d’évacuer les acides, comme les reins et les poumons. Ces acides sont contenus dans la sueur. Ils sont produits en très grande quantité dans l’organisme lorsque l’on stresse ou que l’on ressent une émotion négative (colère, frustration, contrariété...). Ils proviennent également d’une alimentation trop riche en viande, sucre, alcool, café...

 

Les glandes sébacées, elles, éliminent les substances dites « mucosiques » avec les intestins, le foie et la vésicule biliaire. Le sébum en excès provient généralement d’une alimentation trop riche en céréales (pain, pâtes, pâtisseries), mais aussi en sucre, laitage et charcuterie, fromage...

 

Ainsi, l’hygiène de vie est primordiale pour avoir une peau belle et saine.

 

Commencer par un bon drainage !

Dans les troubles cutanés tels que l’acné, l’eczéma, le psoriasis, il convient de commencer par drainer les émonctoires en lien avec la « saturation ». 

Pour des problèmes d’acné, on s’oriente vers le foie et les intestins. Pour l’eczéma et le psoriasis, on draine en priorité les reins. 

Des intestins en mauvais état et un foie qui est surchargé ne vont pas permettre une bonne élimination des toxines. Elles vont alors être dirigées vers les glandes sébacées de la peau. D’où l’apparition de boutons et excès de sébum.

drainage foie

Pour drainer le foie, il faut s’assurer avant tout que la vitalité de la personne soit suffisamment présente pour la solliciter. Des plantes soufrées comme l’artichaut et le radis noir sont particulièrement efficaces. Un jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède le matin est également intéressant.

 

Il est nécessaire d’assurer un transit régulier et quotidien. Pour cela, il faut bien s’hydrater avec une eau faiblement minéralisée qui aidera à éliminer les acides par les reins. On mangera des légumes et des céréales complètes riches en fibres. Le psyllium peut être indiqué pour faciliter le transit.

 

Le pissenlit, la queue de cerise vont permettre, par leur effet diurétique, d’éliminer les acides via les reins.

Une alimentation saine

manger sain

La peau est un organe qui est nourri, comme tous les organes de notre corps, par les nutriments du sang et donc par ce que nous mangeons…

Boire de l’eau, 1L à 1,5L quotidiennement, de préférence faiblement minéralisée, car elle est plus importante pour ce qu’elle « emmène » que pour ce qu’elle « amène ».

 

Une hygiène alimentaire pour avoir une peau en pleine santé :

• Éviter au maximum le sucre, les aliments sucrés et raffinés, les plats industriels, les plats cuisinés, les hamburgers... 

• Limiter les charcuteries et les abats, les produits laitiers…

• Faire attention aux excès :

• De graisses (friture, plat en sauce, crème, mayonnaise…) 

• des aliments « blancs » tels que le pain blanc, les pâtes blanches, les farines blanches, le riz cuisson rapide…

• de chocolat (<70%)

• des boissons alcoolisées, et tabac.

 

Privilégier les aliments à index glycémique bas ou modéré : fruits et légumes crus est cuit, céréales semi complète, œuf, volaille, oléagineux… 

 

Gare aux carences nutritionnelles !

 

Les nutriments à rechercher :

 

La provitamine A

provitamine A

On mise sur la carotte, les légumes à feuilles vert sombre, les choux, les petits pois.

La carence en vitamines A donne un assèchement assez important de la peau (impression de granules sur la peau dus à l'accumulation de cellules de kératine)

 

Le zinc

zinc

Huîtres, poisson, œuf, céréales complètes, noix, champignons… 

Le zinc stimule les défenses immunitaires, intervient dans la cicatrisation et limite l’excès de sébum.

Pour augmenter l’absorption du zinc contenu dans les aliments, il est recommandé de faire tremper les graines et légumineuses une nuit avant de les consommer.

 

Les vitamines du groupe B

Germes de blé à saupoudrez sur les salades ou soupe qui sont des nutriments anti-stress par excellence et participent au maintien du bon état de la peau.

Les oméga-3

oméga-3

Huile de colza, de cameline, noix, graines de lin et petits poissons gras (hareng, sardines, maquereau). Les oméga trois modules l'ensemble des phénomènes inflammatoires et immunitaires dans l’organisme. 

L'huile de bourrache

bourrache

Cette dernière contient a des propriétés anti-inflammatoires. Il est également réputé pour assurer la souplesse l’éclat et l’hydratation de la peau.

 

La vitamine D3

vitamine D

Celle-ci permet de calmer le système immunitaire et de diminuer l’ampleur des symptômes de l’eczéma et du psoriasis. Il faudrait s’exposer au soleil de la mi-journée 10 à 20 minutes par jour, d’avril à octobre, bras et jambes nues et se complémenter le reste de l’année.

Gérer son stress

gestion stress

Le stress ou l’anxiété peuvent augmenter les problèmes cutanés. En effet, la peau et le système nerveux ont la même origine embryonnaire. Un stress psychologique provoque la libération de neuromédiateurs dans les différents organes du corps et au niveau de la peau. Ces substances chimiques vont avoir un effet sur la réponse immunitaire. La peau devient ainsi plus perméable aux agents étrangers provoquant une inflammation de la peau comme un moyen de se protéger. Cela va donc aggraver les problèmes de peau déjà présents. Afin de mieux gérer son stress, on peut pratiquer un peu d'exercice physique quotidien. La marche ou le yoga sont également recommandés pour apaiser le système nerveux, tout comme des techniques de respiration, la sophrologie.

 

En conclusion

Avoir en tête que nos problèmes de peau (tout comme le reste d’ailleurs !) ne se limitent pas à traiter localement. Des règles simples d’hygiène et d’alimentation seront peut-être mieux suivies par nos ados si nous leur expliquons le pourquoi des choses.

Ainsi, un naturopathe peut vous accompagner dans cette démarche de mieux-être physique et émotionnel.

 

Pour en savoir plus sur la naturopathie :

 

 

Cliquez !